Le patrimoine de Turckheim

La Porte de France

A l'origine, la Porte de France était destinée aux échanges économiques de Turckheim, principalement vers la Suisse. Datant de 1330 pour sa partie basse, elle a connu quelques modifications au cours de l'Histoire.

Elle était munie d'un pont-levis, d'une herse et bien entendu de deux portes que l'on refermait la nuit et pendant la messe du dimanche.

La Porte de France a porté successivement les armoiries du St Empire Germanique et de Louis XIV et se voit dotée de tourelles en 1871, elles-mêmes enlevées en 1912.

La Porte de Munster

Construite durant le XIVème siècle, la Porte de Munster marque avant tout l'histoire de la sorcellerie, puisque c'est par cette porte que les suppliciées rejoignait la Wann, où elles étaient exécutées.
Ses fenêtres décorées de coquilles St Jacques témoignent pourtant de fonctions moins meurtrières, laissant entendre une étape vers St Jacques de Compostelle. La Porte de Munster était également destinées à prévenir de l'orage, comme le montre la cloche sous son petit clocher toujours intact.

La Porte du Brand

Des trois Portes cernant Turckheim, la Porte du Brand avait la vocation la plus défensive. Une fonction qui a rejailli sur son architecture, massive et dénuée d'artifice, si ce n'est la « gorgone », sculpture destinée à éloigner les curieux ou à se moquer de l'ennemi.La Porte du Brand était dotée d'une herse, d'un pont-levis enjambant un fossé et de deux portes battantes que l'on gardait soigneusement fermées, sauf lors de la saison des vendanges. En 1843, la Porte du Brand connaît une réfection importante, où elle se voit surmontée de sa girouette, oeuvre de J.B. Hun. L'année 2006 fut l'occasion d'une nouvelle rénovation, intérieure et extérieure.

Église Sainte-Anne

Clocher

Dernier vestige de l'édifice roman. Il comprend 5 niveaux. La base est de 1190 et comprend la porte d'entrée romane avec la première travée de l'église qui sert actuellement de Chapelle Baptismale. Restaurée en 1983, elle abrite de nombreuses statues de différentes époques comme Sainte Anne, patronne de la Paroisse, Saint Urbain, patron de nos vignerons, le Christ Ressuscité, Saint Nicolas, Sainte Barbe, Sainte Marguerite, Sainte Richarde, Saint Arbogast, Saint Matern, un Calvaire, le tableau peint représentant Saint Jacques le pèlerin de Compostelle , est à présent visible dans la nef à gauche du choeur ...

Le clocher abrite 5 cloches :

  • Sainte Anne : 1900 kg, Ré, 1958
  • Sainte Marie : 1330 kg, Mi, 1948
  • Sainte Odile : 975 kg, Fa, 1948
  • Saint Joseph : 450 Kg, La, 1920
  • Le bourdon : Christ roi de l'univers, 3300kg, La, 2017

et l'ancien mécanisme de l'horloge : J. & A. Ungerer, 1907.

Choeur et Nef

Choeur et Nef ont été édifiés au 19ème siècle dans un style néoclassique en remplacement de l'ancienne église romane dont il ne subsiste que le clocher.

  • L'orgue acheté comme bien national provient de l'ancienne abbaye cistercienne de Pairis. C'est un orgue SILBERMANN construit en 1755 ; lors de son transfert dans l'église de Turckheim CALLINET agrandit l'instrument par un nouveau clavier du récit . A la suite de l'incendie de 1978 l'instrument est restauré par des apports du facteur d'orgues alsacien Alfred KERN (1983).
  • Les tableaux sont signés pour la plupart de Michel OSTER (1849).
  • Les vitraux sont de Léon KEMPF d'après des dessins de Robert GALL. Les stations ont été sculptées par Valentin JAEG (1955).
  • Les statues de Saint Matern et Saint Arbogast, évêques de Strasbourg.
  • Une Pieta du 16ème siècle.

Le Corps de Garde

A l'origine "Laube" (halles) , puis "Herrenstube"(hôtel de ville) , le bâtiment fut donné aux corporations en 1575 , qui en firent leur poêle . L'histoire du Corps de Garde est mouvementée : il abritait une salle de réunion et le poêle , c'est à dire des ustensiles de cuisine , vaisselles etc ...nécessaires à la vie de la corporation , ainsi que les objets pour les processions . Puis on transformât le bâtiment en logement , puis en école des filles , le rez de chaussée fût même un étal de bouchers . C'est en 1970 que fut installé le poste de police .Un aigle impérial orne le mur pignon , et le campanile abrite une cloche datant de 1658 .

Devant le Corps de Garde se trouve la Fontaine , déjà citée dans le règlement municipal de 1667 : il était défendu d'y laver son linge et d'y abreuver les animaux . Cette fontaine "Stockbrunnen" est le seul point d'eau alimenté par une source

L'Hôtel de Ville

Le bâtiment , de style du 17ème siècle , était autrefois le siège du prétoire de la justice de l'ancienne ville impériale .L'étable et les attenants ont disparu vers 1860 ; la salle du rez de chaussée a longtemps servi de salle de bal !Lors de sa restauration deux murs gothiques et un mur roman ont été mis à jour

L'ancienne rampe en fer forgé a été remplacée par une balustrade en grès de Rouffach



Bureau d'Information Touristique de Turckheim

Rue Wickram - Corps de garde
68230 Turckheim

Horaires d'ouverture

Janvier / février / mars
Du lundi au samedi : 10h - 12h / 14h - 17h
Fermé les dimanches et le 01/01
Avril / mai / juin / septembre / octobre / novembre / décembre
Du lundi au samedi : 9h-12h / 14h-18h 
Vendredi Saint / Dimanche de Pâques : 10h - 12h
Juillet-Août
Du lundi au samedi : 9h-12h / 14-18h
Le dimanche & jours fériés : 10h-12h
  • 03 89 27 38 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.